07 85 15 20 87

Contre-expertise après Catastrophe naturelle

cabinet d'expertise sinistre habitation

Pourquoi une contre-expertise après un sinistre par Catastrophe naturelle ?

Contre-expertise après Catastrophe Naturelle

Lors d'un sinistre engendré par une catastrophe naturelle, notre cabinet d'expertise indépendant peut réaliser une contre-expertise sur le lieu du sinistre et vous assister durant toute la procédure pour avoir une plus juste indemnisation auprès de votre assureur.

Notre cabinet d'expertise vous assiste :

Après votre sinistre engendré par une catastrophe naturelle, si vous êtes en désaccord avec l’indemnisation des biens mobiliers ou immobiliers proposée par votre assureur, vous avez la possibilité de faire réaliser une contre-expertise par un expert d’assuré qui pourra établir un rapport détaillé vous permettant de faire vouloir vos biens que l’expert de l’assureur aurait omis lors de son expertise après sinistre. L’expert d’assuré est un atout à ne pas négliger après un sinistre engendré par une catastrophe naturelle.

Expertise après Catastrophe naturelle

Qu'est-ce qu'un état de catastrophe naturelle ?

Inondations, tremblements de terre, avalanches… Après de fortes intempéries ou autres phénomènes naturels dévastateurs, les communes touchées demandent une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Cette requête remonte jusqu’au Gouvernement, seul habilité à reconnaître cette situation.

Il le fait par un arrêté interministériel, « qui détermine les zones et les périodes où s’est située la catastrophe ainsi que la nature des dommages résultant de celle-ci couverts par la garantie [contre les effets des catastrophes naturelles] » (article L125-1 du Code des assurances). C’est cette parution au Journal officiel qui va permettre aux victimes d’être indemnisées.

Ainsi, si la commune a fait l’objet d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. L’assuré doit déclarer son sinistre à son assureur au plus tard dans les 10 jours qui suivent la parution de l’arrêté au Journal officiel.

Événements pouvant être reconnu comme catastrophe naturelle

  • les inondations
  • les coulées de boue
  • les sécheresses
  • les avalanches
  • les tremblements de terre
  • les glissements et affaissements de terrain
  • les évènements cycloniques *
* (Rare) - Les vents devront atteindre les 145 km/h en moyenne sur 10 minutes, ou 215 km/h en rafales.

Faites confiance à notre cabinet d'expertise pour vous assister face à l'expert de votre assurance après un sinistre engendré par une catastrophe naturelle.

DEMANDE DE DEVIS

* Champs Obligatoires